AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Chloé B. Simmons
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2010

You & Horse
Nom & Prénom: Chloé B. Simmons
Nom du Cheval: Paloma des dunes
Age: 17 ans & 6 ans

MessageSujet: Nouvelle vie   Mer 20 Avr - 16:53

    "Chloé !! Dépêche toi on part dans 5 minutes, 5 ! ET pas une de plus. "

    La jeune adolescente passa en revu ses valises. Aujourd'hui c'était le grand départ. Dans la chambre d'enfant où Chloé avait vécu depuis la mort de ses parents était pour la toute première fois vide. Seul les quelques peluches qui l'avaient accompagné dans son enfance trônait sur le lit une place. Inspirant profondément une dernière fois l'odeur fleurie qui siégeait de la pièce qu'elle avait longtemps affectionné par son air chaleureux, elle boucla ses valises et descendit avec elles les escaliers de la grande maison. Sa tante s'approcha pour lui donné un coup de main, cette femme était toujours aussi rayonnante malgré que le temps commençais à laissé quelques traces sur sa peau légèrement bronzé. Comme tout les jours elle avait le sourire et rien que de la voir ainsi fessait passé tout les maux, tout les moments de blues. Elle avait toujours su la consolé comme il ce doit. D'un bref signe de tête, elle lui indiqua la sortit où attendait la voiture. Une audi d'un noir laqué. Depuis l'accident, Chloé avait toujours peur de monté en voiture, une boule au ventre qui la suivait constamment mais à force de volonté grâce à son frère qui avait montré l'exemple et à sa tante qui la soutenait ainsi que son oncle, à l'age de 13 ans elle avait réussit à re-monté dans une voiture sur des petites trajets alors que cette fois, c'était une longue route qui les attendaient et elle ne pouvais pas s'empêché de ce sentir oppressé par cette idée. Délicatement, la jeune ado posa ses valises dans le coffre puis claqua la mal arrière de la voiture puis d'un pas traînant, elle s’arrêta devant la portière et ce tourna une dernière fois sur sa 2° maison, celle où elle avait passé son adolescence et où elle avait été si bien accueillit. Sa lui fessait beaucoup de mal de partir mais elle garda ce sentiment caché au fond d'elle espérant que sa prochaine vie sera meilleur loin de tout ses souvenirs. Chloé finit par enfin ouvrir la portière et ce faufila dans la voiture avec l'agilité d'un chat. Elle attacha sa ceinture puis, une ombre ce pencha sur elle. Relevant la tête, elle reconnu son oncle qui avait les larmes au yeux. Il lui déposa un baisé sur le front. Il savait pourtant qu'elle n'aimais pas qu'on lui montre de signe affectif quand il s'agissait de personne qui l'avait élevé, sa la mettait mal à l'aise.

    "Fait attention à toi. Tu sais je t'es toujours considéré comme la fille que je n'es jamais eu, et ton frère comme le fils que je ne pouvais pas avoir. Maintenant sans aucun de vous à la maison je vais m'ennuyer. "

    Un bref sourire et des yeux criblé de larmes, il s'écarta de la voiture en lui jetant un dernier regard puis, la voix de sa tante retentit dans les oreilles de Chloé :

    "On peux y allez? Tu es sur que sa va allez?"

    Elle ne l'avais pas vu s'installé au volent et elle fut surprise s'entendre sa voix juste à côté d'elle. Avec un bref d'approbation de la tête de la part de la jeune fille, Marie tourna la clef et le moteur ce mit à rugir. Cette fois elle le savais. Sa nouvelle vie venait de commencé, aucune marche arrière été possible. La voiture s'engagea sur la route goudronné puis prit de la vitesse et rentra dans un rythme soutenu. Le voyage venait à peine de commencer et il semblait déjà s'éternisé. Marie avait tenu à amené elle même la jeune adolescente jusqu'à sa nouvelle maison, sa nouvelle vie. Le début du trajet aucun son sauf celui que produisait la radio; Chloé était tendu. Qu'allait elle trouvé une fois la bas? Des chevaux oui mais les personnes qui étaient déjà sur le domaine comment étaient elle? Mais ce ne fût pas sa seule préoccupation. La route pour allez sur Wakefield Stables était vraiment loin et elle ce sentait malade dans la voiture. Et puis l'idée de roulé de nuit ne la tenté pas trop et puis elle devait elle aussi un peu conduire pour évité que sa tante ne fatigue pas trop pendant le trajet. Heureusement qu'au USA l'âge de conduire est de 16 ans minimum quoi que 14 ans dans certains états du sud. Malgré sa phobie des voitures, elle avait passé son permis avec brios pour pouvoir allez rejoindre son travaille à mi-temps après les cours. En tout cas elle n'irais jamais conduire sur une autoroute. Non, jamais.

    La conductrice, voyant sa passagère raide et pensive, décida de détendre l’atmosphère. Marie s'éclaircie la voix et baissa le son produit par la radio puis jeta un coup d'oeil dans son rétro viseur puis sur la route et elle annonça :

    "Pressé d'arrivé?"

    La voix de la femme raisonna dans la tête de l'adolescente. Il lui fallut quelques secondes avant qu'elle ne s’aperçoive qu'elle devait répondre à sa question. Indifférente, elle haussa les épaules d'un air dubitatif puis, elle attrapa entre ses doigts un petit morceaux de son jeans et le serra. Elle n'était vraiment pas pressé d'arrivé, elle ce demandait si c'était la bonne chose à faire et si sa mère, sa vrai mère maintenant au ciel serait fière d'elle. Les premiers paysages commençaient à changer et Chloé commençais à ce sentir dépaysait. Elle avais perdu l'habitude de sortir hors de sa petite ville.

    "D'un côté oui, sa me permettrais de me délier avec tout les souvenirs que j'ai ici, même si je sais que sa ne partira pas comme sa par un simple coup de baguette magique j'en suis consciente. J'ai peur qu'une fois seule la bas je re-plonge dans la dépression et que je ne m'en sorte pas, que je ne pense cas sa. Sa me hante. Tout sera nouveau, de nouvelle tête, un endroit dont je ne connais rien. Enfin si à part les quelques photos que j'ai vu qui était sur la tablette de présentation de l'académie, sans plus. Et puis il n'y aura plus Taylor non plus pour me soutenir, ni toi Marie. Mais je pense vraiment que sa me ferra le plus grand bien de voir ailleurs. Et puis j'espère que maman de l'a haut sera fière de ce que je suis devenue."

    La conductrice ne pouvais pas s'empêché de sourire et d'approuvé ses sages paroles. Tout ne part pas comme sa car on l'a décidé. Des actions, des gestes, sans ce rendre compte des moments peuvent nous revenir. En tout cas l'adolescence de Chloé n'avais pas été le plus facile : Adolescente ré-voltaire au collège qui n'arrivais plus à suivre en cours et qui ce fichait de tout ce qu'on lui disait. Mais avec le temps et avec l'exemple de son frère qui à surmonté cette épreuve avec brio, elle était devenu plus mature et avait commencé peut à peut à retrouvé le sourire malgré que parfois elle avait des petites rechutes. Cette académie était une véritable opportunité pour tout re-démarré à zéro, d'oublier une part d'elle même. Après deux bonne heures de trajets, le paysage avait totalement changé, il était devenu beaucoup plus urbain et surtout on voyer le premier point de notre voyage : L’aéroport international de Los Angeles. Les avions atterrissaient et décollaient souvent. Dès qu'un arrivé, un autre quelques minutes plus tard arrive. C'était un véritable engrenage qui était chronométré précisément pour accueillir et satisfaire un maximum de voyageurs. Marie ce gara dans le sous sol de l'aéroport et gara sa voiture sur la première place libre qui ce situé assez loin de l’accès à l'étage c'est à dire l’accueil. Elles déchargèrent les affaires de Chloé qu'elles firent roulé jusqu’au escaliers puis grimpèrent. Le départ pour la France approchait. Chloé présenta son ticket et on lui indiqua la salle d'attente. Marie la suivit, il ne lui restait plus qu'une demie heure avec ce que l'ont pourrait dire: sa fille adoptive. Entre elle l’atmosphère ce fit silencieuse. Personne n'osa parlé surtout à 30 min du départ. Le temps ce mit à passé puis Marie tenta une veine discutions.

    "Tu sais que si tu as besoin ..."

    "Oui, je vous appellerais toi et tonton."

    "Tu va nous manqué.."


    Chloé ne répondit pas et ce mordit la lèvre empêchant ainsi les larmes de monté. Les séparations elle détestait sa décidément. Elle respira profondément pour ce re-saisir mais n'y arrivant pas, elle prit Marie dans ses bras et ce mit à pleuré. La vieille femme, un peu sonné par cette élan d'affection enferma ses bras autour de l'adolescente puis la consola, sans un mot. Chloé ce calma puis elle arriva à balbutier quelques mots entre 2 reniflements :

    "Merci toi aussi..."

    "Les voyageurs en direction de Paris sont invités à ce rendre à la porte 5B"

    L'annonce fit l'effet d'un déchirement au coeur de l'adolescente. Même si au début l'idées de vivre chez sa tante ne lui avait pas plus et qu'elle lui en avait fait voir de toute les couleurs, elle avait vraiment apprécier cette gentille dame. Chloé ce leva et ce dirigea vers la porte avec un petit sourire en direction de sa tante et un bref signe de la main. Ne pas re-craqué c'était primordiale. Le voyage en avion fût assez long jusqu'en France et surtout pénible. Pendant tout le vol, un jeune homme l'observait et c'était assez gênant alors dès qu'elle le pouvais elle lisait un livre pour s'occuper l'esprit et regarda aussi des dvd sur son ordinateur portable. A part l'ennuie qui la gagné de plus en plus, le chemin vers la France fût assez long. Le sommeil commençais à la gagné lorsqu'une voix annonça que l’atterrissage aurais bientôt lieux. Il ne resterais donc que 2h de route au bord d'un taxi. Chloé observa à travers le hublot les nuages ainsi que le paysage Français. Sa la changea drôlement des USA. Sans encombre, l'avion atterri. Dans l'aéroport ce fût assez compliqué, il fallait trouvé le tapis roulant où ce trouvait les bagages et n'étant pas forte pour l'orientation, elle demanda à quelques passants. Bien sur avant de venir en France elle avait apprit le Français à ses heures perdu mais avait encore un fort accent américain. On lui indiqua avec gentillesse l’endroit. Les gens Français semblait véritablement accueillante. L'adolescente ce dépêcha de prendre ses bagages puis sortit à l'extérieur où un taxi l'attendait. Elle mit ses bagages dans le coffre puis monta à bord.

    "Wakefield Stables s'il vous plait."

    La voiture ce mit à roulé et pris un rythme constant. Ne pouvant pas tenir sans dormir, et même avec le soleil haut perché, Chloé ne pouvais pas s'empêché de s'endormir dans la voiture...

    "Mademoiselle.... Hey ! Mademoiselle !! Préparé vous on arrive ."

    Doucement ses yeux s'entrouvrir mais le soleil tapa si fort qu'elle les referma immédiatement. Elle les ouvris à nouveau mis clos puis observa l'extérieur. Des prés et des chevaux à perte de vu puis un grand bâtiment. C'était donc vrai elle y était presque ! D'un coup sa fatigue s'envola et elle s’intéressa à ce nouveau décors. Rien à voir avec l'ancien décors urbain ou elle vivait. La c'était la véritable campagne où on pouvais entendre les oiseaux chantés. La voiture s'engagea sur une petite route. L'entré de l'établissement était annoncé par deux grand pilier de pierre et un portail de fer. A première vu l'endroit semblait ancien. Le chauffeur descendit et ouvrit les grilles puis, re-monta dans sa voiture et entra dans le domaine. A la grande surprise de l'adolescente, tout était neuf où presque. D'ancienne écurie attira son attention: Pourquoi ne pas les avoir détruit? Cela semblait être sur le point de s'écroulé. La voiture s’arrêta, Chloé donna une poignet de biller au chauffeur de quoi lui remboursé la route puis, prit ses affaires dans le coffre et laissa la voiture partir. L'endroit semblait... Désert. Surement l'heure d'une reprise où de s'occupé des chevaux d'où le calme absolut qui régnait. Laissant ses bagages de côté, l'adolescente marcha en direction de ce qu'elle avait vu en arrivant : Les anciennes écuries. Celle-ci là fascinait. Surement car elle renfermé d'ancien souvenir. Elle posa sa main sur le mur qui portait de vive trace noir. Surement un incendie en déduit-elle. C'était à vrai dire assez impressionnant à regardé. Elle ne pouvais pas détaché son regard de cette endroit. Sa lui rapellait... Sa solitude depuis la mort de ses parents en tout cas, sont endroit pour passé ses chagrins était tout choisit : Ce serait ici, au moins personne ne ce tenterais d'y allez. Puis, Chloé détourna le regard et regarda les environs. C'était un belle endroit qui plus est bien situer surtout pour les gens qui cherchaient à ce ressourcé mais la séparation avec la ville était plutôt assez dur. Pas un chat jusqu'à ce que les gravillons ce mirent à ce crispé sous le pas d'une personne en approche.

_________________
Fiche cavalier Lien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé B. Simmons
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2010

You & Horse
Nom & Prénom: Chloé B. Simmons
Nom du Cheval: Paloma des dunes
Age: 17 ans & 6 ans

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Ven 22 Avr - 13:23

    [désolé du double post mais bon courage à la personne qui voudra y répondre x) ]

_________________
Fiche cavalier Lien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chace W. Grimes
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

You & Horse
Nom & Prénom: Chace W. Grimes.
Nom du Cheval: Sunset Skies.
Age: 19 ans.

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Ven 22 Avr - 13:41

Kacey

    Lundi 7 Mars, 18h30, et le soleil était toujours debout. Cela faisait exactement 22 heures, 36 minutes que je n'avais pas fermé l'œil. En fait, je n'avais pu fermer l'œil de la nuit. Il m'était impossible de ne pas penser à ce départ, à ce nouveau déménagement que j'allais devoir faire face, à ce nouveau mode de vie que j'allais devoir adopter. Mais cette fois, c'était différent : ce changement, je l'avais voulu, même si les apparences semblaient contre moi aujourd'hui. Car ce départ, plus je me rapprochais de mon but, de mon rêve d'intégrer une nouvelle académie, et plus je doutais en moi. Comment en effet ne pas l'être ?
    A l'école d'équitation, on nous apprend à tenir notre monture en ligne droite, à l'amener à faire tous les coins, à s'en occuper, enfin les principes fondamentaux car qui saurait avec précision faire un bandage si sa monture se blesse en balade, alors qu'il n'a ni réseau ni accompagnateur ? Peu de gens... mais j'en fais partie. Moi qui ai grandi dans un centre équestre... après un passé douloureux.

    Kacey ouvrit les yeux. Le trajet en voiture depuis la Normandie avait débuté déjà depuis plusieurs heures, et la jeune fille avait autant hâte que sa conductrice d'arriver. Assoupie un moment contre la vitre de la voiture, elle n'avait pas vu le temps passé. Il était presque 19 heures maintenant, l'heure à laquelle elle finissait ses dernières tâches aux écuries pour aider "sa mère".
    Un coup d'œil à sa gauche, et elle l'aperçut. Cette dernière lui adressa un sourire, les mains posées sur le volant. Elle semblait fatiguée par le voyage.

    - "Dis tu restes dormir dans les environs cette nuit ?"

    Pour toute réponse, elle ralentit un peu, détacha une main de son volant et la porta sur le front de sa fille adoptive. Elle chassa d'un geste amical la mèche qui cachait son visage et lui sourit, une nouvelle fois.

    - "Ne t'inquiète pas."

    S'inquiéter ? Si, Kacey le devait. C'était dans sa nature de s'inquiéter pour les gens qu'elle aimait. C'était humain comme réaction. Et la savoir seule dans un voiture à rouler en pleine nuit...
    Elle ferma brusquement les yeux. Elle s'imagina sa mère, la tête sur son volant, la main basse sur le siège passager où était posé un tube de médicaments, son sac à main avec la photo de sa fille à l'intérieur... elle revoyait encore son "frère" à la sortie de l'école, lui faire signe de la main de le rejoindre au plus vite pour qu'ils rentrent ensemble, le voir traverser la route et se faire renverser quelques instants plus tard par une berline de luxe avec un conducteur inattentif... Comment ne pas alors s'inquiéter ?
    Elle respira un grand coup, tout en ouvrant ses yeux. Elle se sentait inquiète de devoir quitter la seule famille qu'elle avait jamais eu. Après tout, Nathalie avait été la seule personne, après Cédric, à lui faire découvrir une autre vision de la vie, son côté positif ! Elle avait su la comprendre, lui donner sa chance ! Et maintenant, elle devait la laisser pour entamer une nouvelle vie ?

    - "J'ai pas envie d'y aller..."

    Un soupir émana du siège d'à côté. Cette discussion avait déjà eu lieu, quelques minutes avant le départ. Kacey ne se sentait pas à l'aise de partir comme ça, même si cela devait dépendre de son avenir. Le côté nouveau et imprévu ? Non, ce n'était pas ça le problème, c'était le fait de quitter la seule famille qu'elle n'avait jamais eu... et puis que...

    - "Je n'ai pas envie de faire demi-tour maintenant."

    Effectivement, cela pouvait se comprendre : les portes délimitant l'entrée du domaine de Wakefield Stables était là, juste devant leur nez. Impossible de faire marche arrière cette fois.
    Kacey se terra au fond de son siège. Elle redoutait ce moment autant qu'elle l'attendait. Son rêve ? Percer un jour dans le milieu équestre, que les chevaux restent toujours sa passion. Une académie équestre ? Que demander de mieux pour progresser ? Mais voilà, un problème l'attendait dès qu'elle aurait passé ses portes. Et ça, rien n'y changera jamais.

    - "Ca va aller..."

    une main sur son épaule, Nathalie attendit un moment avant de remettre la première et de s'engager dans l'allée. Tout sentait le neuf et les beaux apparats, ce qu'elle n'avait jamais connu... mais lui, si.
    Il fallait être forte, il fallait qu'elle le soit pour faire honneur à sa pauvre mère et à son "frère" adoptif. Il le fallait pour obtenir enfin une justice. La vengeance n'était plus très loin, elle devait l'obtenir coûte que coûte !
    Kacey fut interrompue dans ses songes par l'arrêt du moteur. On y était, sur le petit parking réservé aux visiteurs. On ne pouvait pas le rater ce bâtiment des entrées : c'était le plus grand bâtiment du domaine, qui surplombait toute la vue (et qui devait sûrement servir à rien d'autre qu'à loger les pauvres élèves pourris gâtés de leur papa et de leur maman). Voilà, le ton était donné.
    La jeune fille détacha sa ceinture, ouvrit la porte et sortit au grand air. Le soleil commençait sa descente dans le ciel mais ses rayons se détachaient encore sur les terrains aux alentours. Ils réchauffaient l'atmosphère. Sous ce paysage, elle ne put que rester admirative.

    - "Hey tu viens libérer ta bête ?"

    Encore un retour brutal à la réalité. Mais c'était bien vrai, une jolie dame attendait encore à l'arrière du véhicule. S'approchant alors du van, Kacey aida sa "mère" à ouvrir la porte latérale et passa sa tête à l'intérieur. Elle fut accueillit par un petit coup de tête et un beau boucan.

    - "Ok on se calme ma jolie..."

    Quisquilia était en sueur. Impatiente de descendre maintenant que le van était arrêté, elle sautillait sur place et donnait de grands coups sur les parois, faisant trembler le véhicule. Alors, sans prendre plus de temps, Kacey s'introduisit à l'intérieur, détacha la longe et la fit sortir au pas de course à l'extérieur de la boîte. Celle-ci ne se fit pas prier et descendit la rampe au trot.
    Une fois dehors, la jument s'immobilisa d'elle-même devant cet endroit inconnu. Tout lui semblait étrange et avec de nouvelles odeurs. Tout était inquiétant ici. Elle frémit et sa peau fut agitée de tressaillements.
    Une main sur son encolure, sa propriétaire lui chuchota quelques mots, alors que dans son dos Nathalie s'attaquait au déchargement de ses affaires. Et en quelques minutes à peine, tout fut dehors. Elle se présenta alors devant Kacey, qui, déjà avait les larmes aux yeux.
    Sans un mot, elle l'enserra, lui décolla un bisou sur sa joue et se remit derrière son volant. La voiture fit un rapide demi-tour, un signe d'au revoir et elles se quittèrent. C'était fini. A présent, elle était coincée ici, avec sa jument.
    Les yeux brillants de larmes intactes, la jeune fille attendit ainsi, ne sachant que faire et où aller. Tout semblait si grand à Wakefield, si beau et si impersonnel, si hostile à ses origines et à son dernier chez-soi. Non, elle ne se sentait pas la bienvenue ici. Elle ne voulait pas rester là... Un regard en arrière, par dessus son épaule lui apprit que la voiture était déjà loin. Elle était seule à présent, seule pour défendre son avenir, alors qu'elle aurait pu très bien rester dans sa petite écurie de propriétaire, avec une femme qui l'aimait comme sa propre fille. Mais non... il en avait été décidé autrement...

    Un coup au bout de sa longe lui fit tourner la tête. Elle se retourna entièrement, sur la défensive et regarda face à elle. Cachée derrière les arbres qui bordaient la carrière, la personne ne l'avait probablement pas remarquée. En effet, elle venait de sortir de la voiture. Une jeune fille, seule avec un sac : une nouvelle donc et vu ses habits, une gosse de riche encore pourrie et gâtée et que la nature, par dessus tout avait embellie... Et comment pourrait-elle se faire une place vu la concurrence ici ? Kacey en était blessée par cette découverte.
    Soudain, la longe patit de ses mains. Trop uccpée à observer l'inconnue, la jeune fille avait laissé échapper la longe entre ses doigts et Quisquila était maintenant libre ! Trop heureuse, elle fit un bond en avant. Paralysée par la peur de la voir s'enfuir pour de bon, Kacey ne bougea plus. Elle tenta un petit appel de langue, que la jument entendit parfaitement, mais qu'elle ignora. Puis, celle-ci se mit à marcher, d'un pas tranquille, d'où elles venaient.

    - "La poisse !"

    Etre étourdie, c'était vraiment nul... et maintenant, Quisquila se dirigeait vers la jeune fille. Super, il manquait plus que ça, alors qu'elle n'avait vraiment pas envie de la voir. C'était génial : génial ! Malgré tout, elle décida de s'approcher : que risquait-elle ? Ce n'était juste qu'une fille après tout, et puis au pire les dents ça sert à mordre, elle n'hésiterait pas à s'en servir !
    Un bref soupir et elle lâcha ses sacs par terre. Ils tombèrent et soulevèrent un petit tas de poussière. Puis, elle se mit en marche, en évitant de suivre sa jument afin de la devancer. Elle parviendrait peut être avant elle à l'inconnue et ferait demi tour aussi vite que possible pour ne pas avoir à lui parler. Mais encore manque de chance, Quisquila avait de grandes foulées. Elle gagna rapidement les veilles écuries et se mit à brouter près du maigre carré d'herbe tout près. Alors, Kacey s'approcha à pas feutré, enfin c'est ce qu'elle crut car l'iconnue aux cheveux bruns se retourna. Opération discrètion ratée...
    La jeune fille retint son souffle. Un pas de plus de sa part et Quisquila s'enfuyait au grand galop. Seule l'iconnue était assez proche pour s'emparer de la longe trainant sur le sol sans lui laisser le temps de continuer sa petite course. Mais pourquoi une fille comme elle l'aiderait ? Oh il fallait vraiment qu'elle arrête ses préjugés maintenant. Elle jouait dans la cour des grans et elle avait vraiment besoin d'une amie en ce moment et non une ennemie pour rattrapper sa petite imbcile de casse pied de beauté...
    Tic tac tic tac... cette fois, Kacey était totalement rongée par l'angoisse. Surtout que sa jument ne prenne pas la fuite non pitié... Elle ne pouvait pas rester seule ici et sans sa jument, sa vengeance prendrait fin ici et maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakefield-stables.forumactif.com
Chloé B. Simmons
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2010

You & Horse
Nom & Prénom: Chloé B. Simmons
Nom du Cheval: Paloma des dunes
Age: 17 ans & 6 ans

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Ven 22 Avr - 15:16

    Ce vacarme attira l'attention de l'adolescente, d'un geste brusque et maladroit elle ce retourna et vit une petite blonde s’arrêter d'un coup sec. Pourquoi c'était-elle arrêté? On aurais dit qu'elle venait de voir un véritable fantôme. Mais, en y regardant bien, la jeune inconnue semblait interresser par quelque chose d'autre... Un bref mouvement des yeux sur le côté et un cheval apparut dans son champs de vision. A l'observation, cela semblait être une jument, une jument alezane avec un poitrail développé, et des jarrets qui semblait caché une certaine puissance pour l'obstacle. Les oreilles pivotante, la jument broutait l'herbe à même pas 1 mètre d'elle. Voyant bien que l'inconnu était trop loin pour attrapé la longe qui traînait, Chloé décida de s'approché pour l'attrapé et terminé la course folle de la jument. Vraiment, quel idée de laissé son cheval s'échappé. Elle fût curieuse de savoir le niveau de sa cavalière et si elle était la depuis longtemps. S'approchant à pas de velours pour limité le bruit, l'adolescente ce pencha légèrement en avant et d'un geste vif de la main, prit la longe au sol. Surprise par l'action qui avait échappé à la vu, la jument releva là tête et ce mit à reculé de façon brusque. Prévisible. Chloé siffla pour calmé la jument et qu'elle ce sente encadré puis, elle passa sur le côté de la jument et fit claqué ses doigts vers son arrière main et elle la fit avancer en cercle pour que la jument ce calme. Elle trotta et soufflait vraiment fort avec ses naseaux, elle semblait raide et stressé. Puis, avec un "oOoOoOop ! " Chloé arrêta la jument qui semblait écouté à la voix et bien éduqué malgré un tempérament qui semblait de feu puis, Chloé marcha en direction de la propriétaire en veillant à ce que la jument reste un peu loin d'elle car celle-ci semblait bien sur l'oeil et prête à vous écrasé les pieds si elle était trop près de vous et à vous bousculer. Une fois en face de la personne Chloé lui tandis la longe le visage indifférent mais sans aucune arrogance.

    "Je pense qu'elle t'appartient. "

    De plus prés cette fois elle pu voir le visage de la blonde qui était de marbre devant elle. Le visage un peu pâle tiré par une vague d'angoisse, de long cheveux blond descendent en boucle vers ses épaules droite et fines, des yeux d'un bleu légèrement foncée. Les premiers mots qui lui venait en s'approchant d'elle était la froideur, de la raideur, une personne qui était semblait distante avec les gens donc très peu de vie sociale mais peut être qu'elle ce fessait des idées et qu'au fond il y avait une sympathique personne sous cette apparence. Cette atmosphère, Chloé ne la supportait pas, elle était tellement oppressante. Comme si son interlocutrice allait lui sauté dessus pour venir là tué sans aucune raison apparente. Chloé souhaitait vite rendre la jument à la jeune blonde pour allez visité le domaine et partir aussi vite possible de cette onde négative. Mais petit problème, il fallait qu'elle ce présente à un responsable pour qu'elle est sa chambre et aussi le nom du cheval qu'elle aurais pendant son séjour. La personne en face d'elle semblait un tout petit plus vieille que Chloé, connaissait peut être un peu mieux l'endroit. Alors elle ce tenta dans une petite conversation pour en savoir un peu plus sur l'endroit où elle venait d’atterrir.

    "En remerciement, pourrais-tu me dire où ce situe l’accueil où l'administration où le ne sais quoi pour connaitre ma chambre et qu'on me face visité les lieux? Où il faut qu'on ce démerde pour trouvé toute les informations ?"

    En venant ici, juste avant de partir des Etats Unies, Chloé avait juré de parlé correctement et de resté courtoise, sans aucun écart de paroles mais sa nature est re-venu au grand galop. En même temps elle était jeune et il était dur de ce délier du jours au lendemain de ce langage. Attendent patiemment la réponse de son interlocutrice qui ne semblait pas tellement bavarde, elle laissa son regard courir à travers le paysage de Wakefield Stables. C'était de grand espaces bien entretenu, des arbres étaient plantés autour du parking des visiteurs et autour du domaine, les prés clôturés était visible d'ici et des chevaux galopé le long des séparations. Il y avait 2 types de bâtiments : ceux qui avait un aspect et qui sentait le neuf, et les autres qui portait les séquelle du passé. D'ici, on pouvais voir la carrière de sable et donc en déduction, les écuries de devait pas être si loin de là. Peut être que finalement, le tour du domaine serait facile à faire seule.

_________________
Fiche cavalier Lien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé B. Simmons
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 446
Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2010

You & Horse
Nom & Prénom: Chloé B. Simmons
Nom du Cheval: Paloma des dunes
Age: 17 ans & 6 ans

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Ven 22 Avr - 22:57

    Chloé détourna légèrement les yeux et les braquèrent sur la blondinette qui semblait maintenant... Joyeuse ? Elle qui semblait il y a encore une petite minutes de marbre, avec une drôle d’expression sur le visage, souriait. Surement parce qu'elle avait récupéré sa jument. Chloé ce contenta du petit merci de la jeune fille puis elle continua à examiner les lieux. Écoutant attentivement à ce que lui disait la jeune femme, l'adolescente esquissa un sourire puis, en ce tournant vers elle, annonça :

    "Je ne sais pas si c'est une véritable bonne idée. Les blondes ne sont pas très recommandable quand on est perdu déjà soit même, on ne sais jamais, avec une blonde les choses peuvent empiré. Enfin bon je doit en déduire que toi aussi tu viens d'arrivé ici. Et un accueil aurais quand même pas été de trop. Ils doivent ce marré derrière leur fenêtre à voir les petits nouveaux perdu. Tss... "

    Bien sur la blague sur les blondes il fallait qu'elle nous la face sur un ton remplie d'ironie. Son ancien moniteur avait l'habitude de sortir des blagues sur les pauvres blondes à tout bout de champs et à force elle avait pris un peu ce caractère de moqueuse. Heureusement qu'en réalité elle n'avait rien contre cette couleur de cheveux mais bon ce n'était que pour taquiner même son interlocutrice le prenait mal ben... Pas grave Chloé le saurait pour la prochaine fois. Ne s'attendent donc pas à un accueil digne de ce nom, même le plus petit fût-il, elle fit un pas mais la blondie vient lui couper le passage et ce présenta. Chloé posa sa main sur son front et soupira.

    "Que suis-je bête..."

    Elle redressa la tête et regarda la dénommer Kacey devant elle. Un nom pas très commun il faut avoué mais qui physiquement lui allait bien. Enfin comment un prénom pouvais bien allez physiquement avec une personne? Peut être un peu stupide comme réflexion. Puis, ses lèvres s’entrouvrir et Chloé daigna ce présenté :

    "Je suis Chloé. Nice to meet You."

    Quand les mots français ne venait pas assez vite et que l'anglais utiliser était un niveau de base, elle ne s'amusait pas à cherché trop loin et donc prenait sa langue d'origine pour parlé. Car il faut être réaliste, elle n'allait pas ce mettre à parfaitement parlé le français dès son arrivé dans cette endroit. Chloé renvoya un simple sourire puis elle ce mit à cherché frénétiquement autour d'elle puis finit par poussé un "ah" de soulagement. Avant de partir à l'exploration il fallait qu'elle récupère ses affaires. En voyant une autre valise à terre, Chloé fit un signe de tête à sa nouvelle connaissance :

    "Il faudrait peut être... "

    Elle chercha les mots en français pour les assemblées et terminer sa phrase. Puis après quelques secondes elle déclara :

    "Allez chercher les valises. Tu as peut être besoin d'aide vu que tu tien je suppose ta jument? "

    D'un geste aisé, elle tourna sur ses talons puis elle marcha en direction des valises. C'était une véritable plaie de ce trimbalé sa à tout bout de champ mais ils seraient bientôt posé et il n'y aura plus besoin de s'inquiété de savoir où nos affaires était. S'approchant de sa valise, Chloé prit la sienne et attendit de voir si Kacey allait prendre la sienne où si elle devait la débarrassé pendant qu'elle tenait sa jument. Kacey devrait un peu profiter car elle ne ferrait pas sa à tout le monde et tout le temps.

    [jamais aimer les arrivés, il n'y a jamais rien à faire -_-" ]


_________________
Fiche cavalier Lien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chace W. Grimes
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

You & Horse
Nom & Prénom: Chace W. Grimes.
Nom du Cheval: Sunset Skies.
Age: 19 ans.

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Sam 23 Avr - 10:43

    Respirer. C'était maintenant le mot d'ordre pour Kacey. Respirer et se détendre. Sa jument était intacte. D'instinct, elle avait serré les dents en voyant sa petite protégée s'emballer pour tenter de résister à l'inconnue mais en jument bien éduquée et respectueuse envers les humains, elle avait arrêté son petit jeu et s'était détendue.
    Un long soupir de soulagement. Voilà sa maigre satisfaction depuis qu'elle était seule ici, à Wakefield Stables, et qu'elle avait regardé fixement la voiture s'éloigner le long de la route. Seule consolation : sa jument avait rapidement terminé sa petite escapade diurne.

    - "Merci."

    C'était les seuls mots qu'elle avait pu décrocher envers la jeune fille. Encore sous tension permanente, c'était le principal défaut de Kacey. S'ouvrir relevait de l'exploit avec elle mais un air étonné passa rapidement sur son visage et lui arracha un sourire. Quand elle eut en effet repris sa longe, la jeune fille lui demanda où elle pourrait trouver de l'aide. Et à son léger accent très séduisant et son langage familier, Kacey en resta presque bouche-bée.
    Est-ce possible qu'elle se soit trompée sur le compte de l'inconnue aux cheveux bruns ? Mais reconnaître qu'elle avait eu tort lui donnerait sûrement la migraine... mais quel vocabulaire légendaire et quelles idées si bien placées !
    Les yeux légèrement pétillants, elle afficha un petit sourire timide de jeune fille encore toute chamboulée par son arrivée. Mais, elle se sentait déjà mieux. Cette première rencontre, même si pour les autres pouvaient sembler froide et sèche, semblait inespérée vu le caractère bien trempé de la jeune blonde.

    - "Le bureau doit se trouver en face, dans le grand bâtiment. Mais à quoi bon perdre son temps à attendre quelqu'un ? A deux je pense qu'on peut réussir à se débrouiller non ?"

    Un petit brin de malice dans la voix : c'était la seule intonation qui sortait de sa bouche en ce moment précis. Kacey reprenait un peu d'assurance, et ça n'allait sûrement pas arranger les affaires des autres. En petite peste bien éduquée, elle était la championne. Mais comment lui en vouloir avec sa petite bouille d'enfant abattue par les évènements de sa vie et ses yeux de cocker ? Non effectivement, on ne peut pas...
    En se tournant légèrement sur place, Kacey regarda dans la même direction que la jeune fille à ses côtés. Mais, elle ne put s'empêcher de la regarder d'un œil quelque peu différent cette fois-ci : elle en avait presque de l'admiration et soudain, et c'était une première, du respect. D'égal à égal, la blonde n'irait pas lui chercher des embrouilles à celle-ci, à moins de vouloir mettre en péril sa réputation de petite teigne des écuries. Le challenge était séduisant, mais l'envie en manquait cruellement, et les arguments en sa faveur aussi. Elle semblait soudain gentille cette fille débarquée de nul part.

    - "Au fait, moi c'est Kacey."

    Un sourire franc sur les lèvres, elle fit face à la jeune brune. Elle espérait à présent que peut être le courant passerait entre elles. Être sur la défensive, elle n'en voyait plus aucune raison puisque Quisquila était maintenant calme et entre ses mains. Tout en resserrant la longe autour de ses doigts, elle sentait sa jument arracher les brins d'herbe qu'elle mangeait avec soin. Il n'y avait plus de raison de s'inquiéter. Elle allait s'intégrer et repartir de zéro. La vengeance ? Elle avait disparu de sa tête. Chace n'était plus le cadet de ses soucis à présent. Enfin...et si finalement elle se plaisait ici ? Si elle décidait de rester, pourrait-elle prendre le risque de perdre sa place pour venger sa misérable enfance ? Pourquoi juste ne pas laisser filer le temps et attendre d'atteindre le bonheur tant mérité ?


- - - - - - - - - - - -> J'ai supprimée sans faire exprès (oui oui une blonde tu peux le dire)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakefield-stables.forumactif.com
Mistery Horse
Petit nouveau
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Sam 23 Avr - 10:57

[Ma copine j'arrive !!! ]

    "Mais qu'est ce que tu fabriques encore cher Directeur ? Est ce que cela deviendra une habitude de laisser tes élèves débarquer ici seules par les temps qui courent ? N'as-tu vraiment pas l'intention de maintenir ton académie en vie ? Heureusement pour toi, je suis là moi ! Et ces jeunes filles vont avoir de la compagnie..."
    Un bruit se fit entendre non loin de là où les deux jeunes filles se tenaient. Malgré les quelques pas en avant que Kacey et Quisquila venaient d'effectuer, elles se trouvaient tout de même bien près de l'ancienne écurie ravagée par les flammes quelques décennies plus tôt.
    Les sens en éveil, la jument alezane se laissera t-elle intimider ? N'est ce pas là son poitrail qui tressaillit sous la peur qui commence à monter en elle ? Et si un deuxième bruit se faisait entendre ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kacey Pettyfer
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2011

You & Horse
Nom & Prénom: Kacey Pettyfer.
Nom du Cheval: Quisquila Charm.
Age: 17 ans.

MessageSujet: Re: Nouvelle vie   Dim 1 Mai - 23:17

    Choquée. Le mot était peut être un peu fort mais Kacey en restait sur le cul. Elle qui là pour une fois avait voulu faire sa gentille se retrouvait du côté où elle n'avait jamais voulu mettre les pieds: celui des "inférieurs". Comment avait pu t-elle tomber aussi facilement dans le panneau et ne pas sentir venir cette "blague" de mauvais goût sur sa couleur de cheveux. Ça, on pouvait dire que ça faisait très mal vu le ton méchant qu'avait employé cette "belle brune arrogante".
    Pour une fois, elle se contenta de faire un pas vers l'inconnue et de se présenter. Au pire, elle pourrait se venger quelques instants plus tard. Et puis, peut être que la jeune fille ne se rendait pas tellement compte de ses paroles et ce n'était peut être pas intentionnel. Ok ça faisait un peu beaucoup de peut être mais pourquoi prendre le risque de se faire des ennemis maintenant ?
    A priori, sa technique marcha à merveille car elle posa sa main sur son front et soupira. Elle en avait même oublier de se présenter. Kacey esquissa un léger sourire dans sa tête. Elle commençait à "l'apprécier" cette fille, ou au moins à la respecter.

    - "Je suis Chloé. Nice to meet You."

    Et voilà. Elle s'appelait Chloé. Et elle parlait anglais couramment. C'était donc ça son accent. La classe, même si elle pouvait être friquée depuis toute son enfance grâce à une famille plein au as, elle avait de la classe, la blonde devait le reconnaître. Mais, sans pouvoir ajouter ou faire une petite remarque sur ses origines, la jeune fille se mit à chercher quelque chose. Puis, elle sembla chercher ses mots avant de parvenir à dire qu'il fallait peut être chercher les valises. Elle lui proposa même son aide.
    Un sourire sur son visage, Kacey ne sut pas si elle devait répondre en français ou en anglais. Et pourquoi pas jouer la carte de la détente et tenter quelques mots étrangers ?

    - "It's ok. Quisquila is nice as a sweet candy yet. We could maybe go to the stables to see who is my mare's box."

    Aille. Trois malheureuses phrases. Elle regrettait aujourd'hui les cours d'anglais qu'elle avait séché au profit de ses heures passées dans les écuries. Maigre vocabulaire, sûrement truffées de fautes en toute genre. Peut être qu'en plus d'être mauvaise et avec son petit accent frenchy', elle allait vexer Chloé plutôt que de l'amuser. Trop tard, elle ne pouvait pas se permettre maintenant de relancer la conversation par une phrase idiote en français sans risquer de se dé-crédibiliser encore plus !
    "Sorry". Un tout petit et maigre sorry, c'était le seul mot qu'elle avait pu sortir entre ses dents en affichant une mine un peu gênée. A côté d'elle, Quisquila continuait tranquillement à brouter. Elle ne broncha pas quand sa propriétaire la tira de quelques pas pour aller chercher son sac posé un peu plus loin.
    Jouer la carte de la détente n'était peut être pas la meilleure solution avec une fille comme Chloé, qui semblait réagir au quart de tour et avoir la langue bien pendue. Accepter son aide aurait peut être été la chose la plus sensée qu'elle aurait fait aujourd'hui... tant pis, l'improvisation avait quelque chose de très excitant !

    Mais, un bruit retentit à sa droite. Quisquila redressa la tête et la dirigea dans la même direction que sa cavalière : les vieilles écuries.

    - "Hey c'était quoi ça ?"

    Sous le coup de la surprise, Kacey avait repris sa langue naturelle. Inquiète, elle scrutait les environs des écuries avec attention, cherchant la source de ce bruit. Elle observait chaque recoin des yeux, sans pour autant trouver une réponse. Après tout, ce n'était peut être qu'un oiseau qui faisait une petite fête en solo dans un ancien box. Mais, Quisquila avait elle aussi entendu et semblait tendue. Son poitrail tressaillait et ses naseaux étaient quelque peu dilatés.
    La jeune fille aux cheveux blonds détourna alors la tête des vieilles écuries et interrogea du regard Chloé. Avait-elle aussi entendu ce léger bruit ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous connaissez cette nouvelle plante ?
» ma nouvelle petite maison
» (TV) Nouvelle chaîne : Stylia
» Beewy : nouvelle design newbie !!!
» Cueillette des fruits en Nouvelle-Zélande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'entrée du Domaine. :: ~ LES PORTES DE L'ACADEMIE. :: Arrivées-
Sauter vers: