AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chace W. Grimes
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

You & Horse
Nom & Prénom: Chace W. Grimes.
Nom du Cheval: Sunset Skies.
Age: 19 ans.

MessageSujet: Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]   Mar 3 Mai - 19:52

  • Mardi 3 Mai 2011 - 19h30.


    Toc. Toc. Toc. Cela faisait maintenant trois fois que l'on tapait sur la porte, à présent avec insistance. Relevant la tête, encore endormi, Chace percuta enfin que quelqu'un attendait pour pouvoir entrer.

    - "Oui ?"

    Sa petite voix trahissait son manque de sommeil. Cela faisait plusieurs jours qu'il traînait dans la paperasse et les ennuis s'accumulaient de jour en jour.
    Aujourd'hui, c'était la deuxième fois que Alex se présentait au bureau du directeur et vu sa tête, ce n'était pas par plaisir. Chace, sans se retenir, poussa un long soupir.

    - "Quel est le problème ?"
    - "Le cheval d'une de vos élève vient de s'échapper de son box."
    - "Qui ?"
    - "Marina..."
    - "Comme par hasard... et je présume qu'encore une fois la longe lui a glissé entre les doigts ?"
    - "C'est à peu près ça, oui. Sauf qu'Angel vient de terminer sa course dans le jardin d'une certaine... Mme Pletit qui tenait beaucoup à ses tulipes..."
    - "Bon vas-y abrège !"
    - "Elle menace de nous coller un procès pour maltraitance envers les animaux si on ne rembourse pas la totalité de la somme requise pour faire venir un décorateur d'extérieur afin de refaire l'ensemble de son jardin."
    - "Manquait plus que ça !"

    Chace se prit la tête entre les mains. Il poussa un autre soupir avant de s'ébouriffer les cheveux et de se redresser sur sa chaise. Cela faisait plusieurs nuits d'affilées qu'il n'avait pas fermé l'œil de la nuit pour des problèmes similaires et les seules pauses qu'il pouvait s'accorder étaient gâchées par de petites prétentieuses du genre de Marina qui ne savent pas tenir correctement leur cheval près d'elles.

    - "Convoque-la moi demain matin à 9h00 dans mon bureau. Mets un cadenas sur la porte du box de son cheval et demande à Camille de s'en occuper pour ce soir à la place de sa propriétaire. Qu'elle ne s'approche plus à moins de 50 mètres des écuries. Moins elle y est, et mieux je me porte. Et si Angel est blessé par la faute de sa chère cavalière, appelle le vétérinaire au plus vite. Merci."

    Alex hocha la tête et referma la porte après lui. D'un coup d'œil rapide sur sa montre, le jeune homme s'aperçut que la journée s'apprêtait à se terminer d'ici quelques heures à peine. il était 18h00. Alors, il décida de se lever et de gagner sa chambre. Il avait besoin de sortir, de prendre de l'air. A présent, il était pleinement éveillé malgré la fatigue qui le guettait encore, mais n'avait nullement l'intention de dormir maintenant.
    En pénétrant à l'intérieur de son petit logement de directeur, il ne prêta pas attention à son portable privé qui sonnait sur la table de sa chambre. Il n'avait pas le temps de répondre maintenant, surtout pas l'envie, mais si c'était urgent, ils rappelleront ou laisseront un message sur son numéro d'urgence.
    En s'arrêtant devant le miroir de la salle de bain, il fut surpris de se voir ainsi dans le miroir : des cernes se détachaient nettement sur un visage pâle et soucieux.

    - "Ça te réussit pas d'être directeur en ce moment..."

    Sans prendre le temps de se regarder d'avantage, il chassa les doutes de sa tête et passa sur son visage un peu d'eau. Cela n'arrangeait pas tout, mais déjà lui redonnait une meilleure mine. Puis, il passa près de son armoire, l'ouvrit d'une main et s'empara un jean propre et d'un t-shirt de l'autre. Il vérifia tout de même qu'une veste traînait dans le coin et se changea rapidement. Il enfila une paire de tennis avant de fourrer dans sa poche son portable d'urgence et son portable privé. Puis, il s'empara de ses clés de voiture sur la commode d'entrée et sortit enfin à l'extérieur.
    D'un pas rapide, il se dirigea tout de même vers les écuries afin de rejoindre Alex. Celui-ci lui fit un rapide signe négatif de la tête, comme pour signifier que Angel n'avait pas besoin de passer voir le véto. Tant mieux, ça ferait déjà ça de moins à s'occuper. Alors, il lui montra son portable d'urgence. Il lui fit signe qu'il avait compris : Chace avait besoin de rester seul un moment, de se détendre mais était toujours joignable. Il prenait l'académie en main pour quelques petites heures.
    Alors, le jeune homme se dirigea vers l'arrière du bâtiment principal, là où sa "petite" Audi A5 l'attendait. Elle ne sortait plus très souvent en ce moment, et cela le rendait assez nerveux. Et ce fut donc avec un grand sourire qu'il s'installa derrière son volant et démarra en direction de la ville, à quelques minutes à peine de là. Il trouva sans peine une place pour se garer, près de son café préféré et respira l'air de la soirée "détente" qui s'annonçait.
    Ce soir, il n'avait pas besoin de grand chose : juste de se vider un peu la tête, de respirer, de quitter pour quelques instants son poste à responsabilité et oublier l'académie et tous les problèmes qu'elle engendrait. Comme à chaque fois qu'il venait ici, il n'était plus le directeur, mais simplement un jeune homme comme tout le monde, avec ses soucis et ses envies.
    En pénétrant à l'intérieur du café, il fit un signe à l'homme derrière le comptoir.

    - "Hey Chace ! Ça faisait longtemps !"
    - "Content de te revoir Fred. Ca va les affaires ?"
    - "Bien ! Qu'est ce que je te sers ?"
    - "Un café s'il te plait."

    Chace s'approcha alors du comptoir et s'installa à une haute chaise vide. Il n'y avait pas grand monde à cette heure et il apprécia le calme que l'endroit lui offrait. Il expira longuement, ferma les yeux quelques secondes et sentit près de lui la présence du patron. Il lui déposa son café et obtint en échange un remerciement. Alors, il s'apprêta à boire un peu de sa boisson chaude mais n'eut même pas le temps de prendre entre ses doigts la tasse que son téléphone privé se mit à sonner dans sa poche. Il l'ignora, tout bonnement. Mais, son autre portable décida de jouer lui aussi les troubles fêtes et s'y donna à coeur joie.
    Se retenant de lâcher un juron, il fouilla à l'intérieur de sa veste à la recherche de son portable, s'en empara et marcha d'un pas pressé vers la porte d'entrée de l'établissement. La tête baissée sur le nom qui s'affichait sur l'écran, il commença à faire la grimace : Alex. Il décrocha sans attendre accéléra le pas jusqu'à la porte d'entrée mais son inattention lui fit perdre un temps précieux. Il releva la tête mais il était trop tard : il fonça droit sur une personne qui venait à peine d'entrer dans le café.

    - "M..."

    Il fit un pas en arrière et se retrouva nez à nez avec un jeune homme. Chace raccrocha alors son portable et fit un grimace. Son visage paraissait tendu. Mais, il adressa un maigre sourire à l'inconnu pour s'excuser. Quel débile parfois.

    - "Je suis sincèrement désolé !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakefield-stables.forumactif.com
Aaron G. Hames
Petit nouveau
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 24
Date d'inscription : 27/04/2011

You & Horse
Nom & Prénom: Aaron Gabriel Hames
Nom du Cheval:
Age: 18 ans

MessageSujet: Re: Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]   Sam 21 Mai - 18:05

  • ( 18 jours plus tard ... je crois que j'ai jamais été aussi en retard de toute ma vie :S Désolée pour la qualité bof bof du RP, je me rattraperai quand la pression de fin d'année se sera relâchée un peu (; )

    Saez - Cigarette

    Aaron venait enfin de terminer de se doucher. L'odeur du cheval ne collait plus à sa peau comme c'était le cas une demi-heure auparavant. Maintenant l'odeur qui était accrochée à son corps, c'était une odeur de vanille qui provenait de son gel douche. La salle de bain était couverte de buée et le miroir était devenu opaque. Le jeune blond posa sa main dessus et laissa son empreinte avant d'attraper sa serviette de bain qu'il noua autour de sa taille. Il en mit une autre sur ses épaules à cause de ses cheveux qui dégoulinaient encore d'eau. Il soupira puis entra dans sa chambre. Son portable posé sur son lit vibrait pour la 6e fois de la journée. Il prit la peine d'y jeter un coup d'œil « Maman. 6 appels en absence » Peut être un jour se lasserait-elle de tomber sur sa messagerie ? En attendant le jeune garçon prit sa serviette de ses épaules pour s'ébouriffer les cheveux avec et les sécher un tantinet avant de se sécher le corps. Il enfila ses fringues ensuite à la vas vite. Jean slim noir, victoria grises et T-shirt gris marqué « I Love New-York ». Il remit rapidement ses cheveux humides en place pour y mettre un coup de gel pour qu'ils restent comme ils étaient. Son portable en poche, le garçon pris les clefs de sa chambre et sortit. Il ferma puis se dirigea vers la sortie. Le petit fils à maman avait réussi à obtenir l'autorisation d'avoir sa voiture aux écuries. Autrement dit monsieur posa ses fesses de blondinet dans sa mercedes. Sa mère apparemment n'avait pas tenu à lui parvenir une meilleure voiture mais bon, entre ça et la marche à pied, le choix était assez rapide surtout par les chaleurs d'été qui persistaient sur les écuries.

    En appuyant sur l'accélérateur sans modération Gabriel fut en ville au bout de deux minutes. Il était nouveau et se retrouva vite perdu. Son instinct le poussa à se garer devant un café. Le genre d'endroit sympa et chaleureux où les gens ne vous collent pas trop ce que recherchait principalement Mister Aaron. La main posée sur la porte, le blondinet baissa la tête, il n'aimait pas se faire remarquer tout de suite dans les endroits nouveaux, c'est très mauvais car ensuite les gens viennent vous voir, et quand on ne supporte pas le contact ça vous mets les nerfs en boule sans préavis. Mais avoir la tête baissée, signifie aussi ne pas voir quand quelqu'un vous rentre dedans. Gab' fut aussitôt nez à nez avec un homme brun à peine plus âgé que lui avec un air encore plus fatigué qu'une vielle momie égyptienne. Son visage montrait une certaine tension accumulée, un énervement. Il raccrocha son portable, apparemment la source de sa colère de départ et sa figure s'anima d'une grimace et d'un maigre sourire. Autant le dire même avec son mot d'excuse, Aaron eut du mal à gober la chose. Monsieur était très ... susceptible ? Oui c'est ça, un peu trop.

    « Vous avez l'air super désolé ...

    Sa voix avait un brin de colère. Il ne cherchait pas à comprendre une seconde de plus, tout le monde autour regardait, Aaron se sentit oppressé, étouffé il tourna les talons et sortit aussitôt sans chercher à boire quoique ce soit. Trop de gens qui regardent, c'est jamais bon. Il sortit de sa poche un paquet de cigarettes. Il ne fumait pas tous les jours, seulement quand il était en colère, froissé ou quand il venait de se retrouver en présence de trop de gens un peu trop proches de lui. Il mit la clope à la bouche et la couvra d'une main pour l'allumer avec un briquet de l'autre. Aaron se tenait à droite de la porte d'entrée du café à un ou deux mètres. Il s'appuya contre le mur crépit et insuffla sa première bouffée de nicotine. Décidément partout où il allait les gens étaient tous plus maladroits et collants les uns que les autres ...

    Pendant qu'il prenait une deuxième bouffée de fumée, Aaron chercha à se remémorer le visage du gars maladroit, il se rappelait avoir vu ce visage ... Mais qui ? Où ? Wakefield ? Oui sûrement, quelque part dans les écuries. Un autre cavalier sûrement, du moins sur le coup il l'espérait car s'il s'agissait de quelqu'un de haut placé qui avait mal prit sa réplique, Aaron était un peu fichu sur les bords ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chace W. Grimes
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1253
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2008

You & Horse
Nom & Prénom: Chace W. Grimes.
Nom du Cheval: Sunset Skies.
Age: 19 ans.

MessageSujet: Re: Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]   Lun 23 Mai - 13:45

[Haha je vais te faire souffrir le martyre ! :p]

    Super désolé, ok, il fallait bien l'admettre, il ne l'était pas. Il n'allait pas se morfondre dans les larmes pour s'excuser d'une maladresse d'un soir. Mais tout de même, il n'était pas froid et insensible au point de mentir et prononcer des excuses plates aux gens. Sauf que... c'était comme ça que l'inconnu l'avait interprété...

    - "Hey..."

    Mais avant même qu'il ne put ouvrir la bouche, Chace se retrouva seul. Le jeune homme qu'il avait percuté s'était éclipsé, aussi vite qu'il avait pu, abandonnant le café où les regards s'étaient posés sur eux pour rejoindre le calme de la soirée en approche. Une seule petite phrase, c'était tou ce qu'il avait prononcé avant de s'éclipser : vous avez l'air super désolé.

    - "Hey Chace viens donc un peu par là... laisse tomber !"

    Derrière moi, près du comptoir, Fred lui fit signe de le rejoindre. Mais le jeune homme fut incapable de bouger. La réaction si vive de l'inconnu l'avait quelque peu déranger, sans qu'il puisse l'expliquer.

    - "Allez laisse tomber Chace c'est sûrement un gosse un peu perdu."

    Oui sûrement. Il n'avait pas à y prêter attention après tout. Il n'était pas seul responsable de cette maladresse. Ils étaient tous deux concernés, mais avec deux visions opposées : pour l'un les excuses, pour l'autre la fuite.
    Mais alors qu'il s'apprêtait à regagner sa chaise haute, son portable se remit à sonner.

    - "Je t'avais presque oublié toi !"

    Chace déccrocha immédiatement et tomba sur Alex. Il se dirigea alors en même temps vers la sortie. Cette fois, c'était une colique. Le jeune homme poussa la porte principale du café et se retrouva dans la ruelle. Il tourna tout de suite à droite afin de se poster près des grandes fenêtres du petit bar et ne s'apperçut pas tout de suite de la présence de l'iconnu.

    - "Remercie Miss Sunshine de me déranger à cette heure-ci... mets la en liberté dans le manège, surveille l'évolution de son état. Les injections se trouvent dans le frigo de la sellerie si besoin et le numéro du vétérinaire..."

    Il ne termina pas sa phrase. Il venait de détourner la tête vers la gauche et venait de découvrir le jeune homme, celui de tout à l'heure à l'interieur du café se tenant tout près d'ici.

    - "Je te rappelle..."

    Il raccrocha et resta là, le regard dans le vie en direction du jeune homme. Il venait de réaliser une chose qui sur le moment, ne lui avait pas traversé l'esprit : il s'était habitué à la présence de jeunes à Wakefield Stables. Quelques mois auparavant, c'était une petite ville tranquille. Mais depuis quelques temps maintenant, des jeunes affluaient... grâce à l'académie. Si un gosse "un peu perdu" était là, ce n'était que par sa faute. Ca le concernait donc forcément, pas comme l'avait dit Fred.
    D'un pas un peu hésitant, à plusieurs reprises il fallait dire il avait failli faire semblant de ne pas l'avoir vu et rentrer à l'intérieur, mais il avait besoin de lui parler. Son attiude étrange l'avait perturbé.

    - "Hey je suis vraiment désolé."

    Chace se posta à côté de lui, à une petite distance pour lui laisser un peu d'intimité. Le regard perdu face à lui, il ne tourna pas volontairement la tête vers le jeune homme. S'il avait envie de parler, il le ferait. Au pire, le jeune homme risquait juste une phrase comme "j'en ai rien à faire de vos excuses" ou même aucune réaction. Il n'aurait alors plus qu'à rentrer à l'intérieur, boire son café et passer l'affaire. Ce n'aura pas été faute de ne pas avoir essayé. Il n'aurait rien à se repprocher...
    Mais, alors qu'il s'apprêtait, après un bref soupir, à se redresser contre le mur où il s'était adossé un instant, un mouvement du jeune homme le fit s'immobiliser... avait-il réfléchi à ses paroles pour "accepter" ses excuses et en finir avec ça ? Ou bien quelque chose venait-il de lui faire changer d'avis... et si c'était réellement unedes recrues de l'académie, le nom de Miss Sunshine, un cheval des écuries, ou encore le mot manège lui avait-il poussé à la curiosité de le connaître un peu plus, puisqu'ils se raient amenés à se croiser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakefield-stables.forumactif.com
lolaa
Petit nouveau


Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]   Mer 13 Juil - 10:54

Bon courage pour tous ceux qui veillent sur le déroulement de ce forum et félicitation pour le contenu. C’est très réussi. Surtout continuez ainsi ! Bon courage
Amicalement
horoscope , numerologie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un besoin de prendre l'air [PV Aaron G. Hames]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'un peu d'aide pour prendre une décision : Universal studio
» Prendre du poids quand on n' a pas faim
» frangipanier - besoin de conseils
» Besoin d'un conseil sur des Lys
» Besoin de conseils en tous genres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Ville & ses environs. :: ~ COTE NOCTURNE.-
Sauter vers: